Les hommes approximatifs. Récits du masculin dans la littérature maghrébine d’expression française


Pasquier, Wilfried


[img] PDF
Diss_Pasquier_LES HOMMES APPROXIMATIFS_gesamt.pdf - Published

Download (2MB)

URL: https://madoc.bib.uni-mannheim.de/60387
URN: urn:nbn:de:bsz:180-madoc-603876
Document Type: Doctoral dissertation
Year of publication: 2021
Place of publication: Mannheim
University: Universität Mannheim
Evaluator: Gronemann, Claudia
Date of oral examination: 8 March 2018
Publication language: French
Institution: School of Humanities > Romanische Literatur- u. Medienwissenschaft I (Gronemann)
Subject: 890 Other literatures
Keywords (English): new men’s studies , north african literature , novels , francophone studies
Abstract: La thèse de doctorat se consacre à l’analyse des constructions du masculin qui se montrent dans tout leur diversité lors de l’évolution du roman maghrébin contemporain. Parler d’une construction symbolique implique que celle-ci fasse partie d’un processus d’individuation à partir duquel une personne cherche à s’instituer comme un individu différent des autres. Dans le cas des personnages romanesques, notre thèse est qu’ils cherchent tous à leur manière à étendre leur marge de manœuvre dans la construction de leur identité genrée masculine. La volonté d’imposer des personnages romanesques comme individus caractérisés par une véritable singularité, représente une constante dans de nombreux textes maghrébins. Face au contexte postcolonial auquel les auteurs se voient confrontés, leurs textes proposent de ne plus s’enfoncer dans un retour présumé à une origine pure ou dans la louange innocente d’une quelconque modernité. L’individuation pour les personnages a lieu dans le cadre d’une « double critique » (Khatibi) nécessaire. Tout l’enjeu de ces romans réside dans le fait qu’ils mettent en scène des stratégies différentes d’individuation au masculin, des personnages qui entendent devenir qui ils ont envie de devenir, avec plus ou moins de succès et qui, pour ce faire, sont obligés à déconstruire des mythes, les valeurs et les normes qui s’imposent à eux comme autant d’obstacles à leur autoréalisation. Dans un premier chapitre, nous nous intéresserons à la déconstruction de la figure paternelle en tant que parricide symbolique. Dans le second, nous aborderons la dimension tragique du masculin et nous nous pencherons sur des formes plus éclatées voire ludiques du masculin. Le chapitre suivant adoptera une approche queer et traitera dans un premier temps de l’homosexualité masculine. Ensuite, nous étudierons deux exemples d’un féminin inclusif avant d’engager une réflexion sur l’androgyne en tant qu’allégorie d’un corps social, au sens propre comme imagé, blessé par l’oppression de genre, mais aussi en tant qu’horizon esthétique et éthique de l’impossible neutralité. Les personnages étudiés cherchent ainsi à se soustraire à toute relation hégémonique, qu’ils en soient les victimes ou potentiellement les teneurs. Et, à défaut de se tourner tous vers l’androgynie, il s’agit de transformer le masculin, pour se construire soi-même en tant qu’individu et, corollairement, fonder une communauté où l’hégémonie en tant qu’oppression serait absente.

Dieser Eintrag ist Teil der Universitätsbibliographie.

Das Dokument wird vom Publikationsserver der Universitätsbibliothek Mannheim bereitgestellt.




Metadata export


Citation


+ Search Authors in

+ Download Statistics

Downloads per month over past year

View more statistics



You have found an error? Please let us know about your desired correction here: E-Mail


Actions (login required)

Show item Show item